La course automobile dans les rues

Coordonnées

Des agents de police à une scène de collision.

La Police d'Ottawa a reçu un nombre accru de plaintes relatives à des courses automobiles et à des irrégularités du matériel automobile (silencieux bruyants, phares défectueux, etc.) dans les rues de la ville. Pourtant, l'ampleur du problème de course automobile dans les rues d'Ottawa est considérablement minime par rapport à d'autres grandes villes canadiennes et américaines.

En gardant à l'esprit sa priorité absolue, soit la sécurité routière, l'escouade d'application du règlement de la circulation de la Police d'Ottawa a décidé de sévir à l'endroit des automobilistes et des motocyclistes qui adoptent des comportements dangereux au volant. Dépasser les limites de vitesse ou conduire trop rapidement pour la condition de la chaussée a compté pour des milliers de collisions sur les routes d’Ottawa et pareilles collisions causent de nombreuses blessures, dont certaines sont graves et d’autres sont mortelles. La Police d’Ottawa cherche à sensibiliser les gens aux lois, aux pénalités et aux conséquences de la course automobile dans les rues et tente d’inciter la population à contribuer à la sécurité routière.

La vitesse coûte cher…Une amende, votre permis et même votre véhicule

Les conducteurs qui participent à des « courses automobiles » illégales, des « concours de vitesse » ou à l'exécution de « manœuvres périlleuses » sur les routes ontariennes peuvent se voir imposer immédiatement :

  • une suspension de leur permis de conduire pour une période de 7 jours;
  • la mise en fourrière de leur véhicule pour une période de 7 jours (qu'ils soient ou non propriétaires du véhicule).

Les automobilistes reconnus coupables se verront imposer :

  • une amende minimale allant de 200 $ à 2000 $;
  • une amende maximale allant de 1 000 $ à 10000 $;
  • une suspension du permis de conduire sur ordonnance du tribunal :

    • pour une période de deux ans dans le cas d’une première déclaration de culpabilité;

    • pour une période de dix ans dans le cas d’une deuxième déclaration de culpabilité.

Les automobilistes qui conduisent leur véhicule à une vitesse dépassant de 50 km/h ou plus la limite de vitesse affichée sont considérés comme effectuant une manœuvre périlleuse et pourraient se voir imposer toutes les pénalités indiquées ci-dessus.

Le Service de police d'Ottawa n'aura aucune hésitation à appliquer ces amendements et les contrevenants peuvent s'attendre à la suspension de leur permis de conduire et à la mise en fourrière de leur véhicule.