Un Albertain est inculpé de leurre d’enfant et autres infractions liées à la pornographie juvénile

Affiché le mardi novembre 30 2021

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE : le mardi 30 novembre 2021, 15 h 40

Ottawa – En mars 2021, l’Unité d’exploitation sexuelle d’enfants sur Internet (ICE) du Service de police d’Ottawa ouvrit une enquête. Le Service des enquêtes de la sécurité intérieure (HSI) Ottawa et HSI Pittsburgh avaient fait savoir à l’Unité qu’en avril et mai 2020, un individu avait, alors qu’il se trouvait à Ottawa, communiqué en ligne avec un enfant en vue de commettre une infraction sexuelle.

L’enquête confirma par la suite que le suspect avait bel et bien communiqué avec l’enfant pendant qu’il était à Ottawa.

Un mandat pancanadien fut délivré pour l’arrestation du suspect en question. Le 5 novembre dernier, l’Unité ICE, épaulée par le détachement de St-Albert et l’Unité d’exploitation sexuelle d’enfants sur Internet du Nord de l’Alberta de la GRC, fit l’exécution du mandat et l’arrestation de Cyril BORLE, âgé de 53 ans et de St-Albert, Alberta. Celui-ci fut inculpé des infractions suivantes :

  • Incitation d’une personne âgée de moins de seize ans à des contacts sexuels
  • Télécommunication avec une personne âgée de moins de dix-huit ans en vue de commettre des infractions criminelles particulières
  • Télécommunication avec une personne âgée de moins de seize ans en vue de commettre des infractions criminelles particulières
  • Possession illicite de pornographie juvénile
  • Rendre accessible du matériel sexuellement explicite à une personne âgée de moins de dix-huit ans, en vue de commettre une infraction criminelle particulière

Il comparut devant les tribunaux le 6 novembre dernier.

Les enquêteurs sont d’avis qu’il y aurait d’autres victimes dans cette affaire. Les alias en ligne de BORLE comprenaient des variantes des mots :

Lord Primus - Lord Primus2um - Dominusprimus2u

L’enquête se poursuit afin de déterminer si d’autres accusations doivent être portées.

Vous pouvez fournir anonymement des renseignements par la voie d’Échec au crime en composant sans frais le 1-800-222-8477 (TIPS), ou au crimestoppers.ca. 

Pour en savoir plus sur comment protéger les enfants des violences sexuelles et autres formes d’exploitation, consultez le www.protectchildren.ca

Le Service de police d’Ottawa est membre de la Stratégie provinciale de protection
des enfants contre l’exploitation et les agressions sexuelles sur Internet de l’Ontario,
rendue possible par une subvention du ministère du Solliciteur général.
 

- 30 - 

Contact :

Relations avec les médias

Téléphone : 613-236-1222, poste 5366