Un conducteur âgé obtient une aide routière de la part d’agents

Affiché le vendredi novembre 01 2019
Mr. Tim Fauquier
Mr. Tim Fauquier

Samedi dernier, quand Tim Fauquier, âgé de 77 ans, déposa son épouse pour son rendez-vous chez le coiffeur à New Edinburgh, il était loin de pouvoir anticiper qu’un policier lui changerait bientôt un pneu.

« Je venais de passer le rond-point près de la résidence du Gouverneur général lorsque j’ai entendu un bruit d’éclatement : ‘pop, pop, pop’ », raconte M. Fauquier.

Celui-ci, un enquêteur sur les fraudes à l’étranger à la retraite, activa ses clignotants d’urgence en attendant l’arrivée de l’assistance routière.

Comme il était à la hauteur du 24, promenade Sussex, le sergent de la patrouille David Brennan de la Police d’Ottawa s’arrêta en passant pour voir si tout allait bien.

« Je lui dis que j’avais déjà téléphoné à la CAA, mais il se proposa pour jeter un coup d’œil », dit M. Fauquier, qui a recours à une marchette et ne pouvait s’approcher suffisamment pour examiner les dégâts. « En effet, il y avait un trou dans mon pneu avant gauche assez grand pour y glisser un doigt. »

Le sergent Brennan lui dit, « Je peux probablement faire le boulot plus rapidement », et sortit le pneu de rechange du coffre.

Pendant qu’il changeait le pneu, un agent de la GRC s’arrêta pour lui prêter main-forte. Il s’assura que les autres véhicules puissent passer sécuritairement pendant que le sergent Brennan effectuait sa tâche.

Au bout d’un quart d’heure, M. Fauquier poursuivait son chemin.

« Même si les deux agents estiment que ce n’était pas grand-chose, selon mon expérience, les petites choses sont toujours celles qui comptent, » dit M. Fauquier. « C’était un geste gentil et courtois qu’il a posé. Le sergent Brennan aurait simplement pu attendre l’assistance routière, mais il a fait mieux. J’ai été profondément touché. »

 

 

Contactez-nous