Le Mois des personnes âgées nous donne la chance de rendre hommage à l’apport de nos aînés et de veiller sur leur sûreté

Affiché le jeudi juin 18 2020
Le Mois des personnes âgées nous donne la chance de rendre hommage  à l’apport de nos aînés et de veiller sur leur sûreté
Le Mois des personnes âgées nous donne la chance de rendre hommage à l’apport de nos aînés et de veiller sur leur sûreté

En juin, c’est le Mois des aînés au Canada, une belle occasion de reconnaitre les gens qui ont lutté pour nos libertés, qui nous ont élevés, et qui ont contribué à la richesse et la vigueur de notre collectivité.

L’édition de cette année a pour thème : Restez en sécurité, restez connectés.  

« Les restrictions liées à la Covid-19 ont été particulièrement éprouvantes pour les aînés, qui dépendent souvent des soins d’autrui. Ils risquent aussi d’être la cible d’aspirants escrocs », dit la sergente Linda Leung, qui dirige la Section de la violence faite aux aînés.

La maltraitance peut être de nature physique, sexuelle, financière ou mentale, et les aînés, les membres de la famille et les aidants devraient tous apprendre à repérer les signes de mauvais traitements ou de négligence et savoir comment obtenir de l’aide pour y remédier.

Nous proposons plusieurs programmes de prévention du crime pour assurer la sûreté des aînés. Tirez-en donc profit et aidez le message à passer auprès de ceux qui ne sont peut-être pas encore au courant des ressources s’offrant à eux.

 « Les aînés représentent une forte proportion des victimes de fraude », précise la sergente Leung. « Les fraudeurs sont rusés. Ils jouent sur les sentiments des aînés, les rendant plus susceptibles de tomber dans le panneau, notamment avec ‘l’arnaque des grands-parents’. C’est celle où l’appelant dit simplement ‘c’est moi’, laissant la victime fournir les détails manquants, croyant qu’il s’agit d’un appel d’un de ses petits-enfants. »

La sergente Leung conseille aux gens de donner un coup de main à leurs amis et parents âgés en les aidant à se familisariser avec les plus courantes arnaques téléphoniques et à domicile afin qu'ils soit moins susceptibles de s’y faire prendre.

Un autre problème que rencontre souvent la police dans les affaires touchant les aînés, c’est le retard du signalement des incidents.

« Si vous soupçonnez que vous, un proche ou une connaissance en est victime, même si vous n’êtes pas certain, optez pour la prudence et appelez-nous », dit la sergente Leung. « Si quelqu’un se présente à votre porte pour inspecter votre chaudière ou votre compteur d’eau et que vous n’avez pas demandé la visite d’un technicien, c’est louche. Il se peut qu’ils soient à l’affût de voies d’entrée ou d’objets de valeur ou qu’ils tentent de savoir si vous vivez seul » 

Composez le 613-236-1222, poste 7300.

 « Même si vous ne les laissez pas entrer, appelez quand même la police, puisqu’il est probable qu’ils tentent la même combine chez d’autres gens », conseille la sergente Leung. « Votre appel peut éviter à d’autres d’être victimes de vol ou de fraude. »

Pour d’autres conseils en matière de sûreté des aînés, consultez le site web du SPO.

Contactez-nous