Pourquoi les flics canadiens sont les meilleurs

Affiché le jeudi octobre 17 2019
Agent Andrea Cohen
Agent Cohen était entre deux appels lorsqu'elle repéra une voiture en panne

Le 21 septembre 2019, l’agente Andrea Cohen était au milieu de son quart de patrouille et entre deux appels lorsqu’elle repéra une voiture en panne au bord de l’avenue Mann.

« Deux femmes se trouvaient près de la voiture et semblaient perdues, je me suis donc arrêtée pour leur proposer mon aide, » dit l’agente Cohen, qui compte 17 ans d’expérience au sein du Service de police d’Ottawa.

L’une des femmes était d’Amsterdam et l’autre de Toronto. Elles rendaient visite à leurs deux fils adultes à Ottawa lorsqu’elles se retrouvèrent en panne d’essence. Les jeunes hommes étaient déjà partis en direction du poste d’essence le plus proche.

« Je savais qu’ils avaient un bon bout de chemin à parcourir, j’ai donc offert à leurs mères de les rejoindre avec mon autopatrouille et de les conduire à destination, » précise l’agente Cohen.

La décision s’avéra juste. Le premier poste d’essence qu’ils atteignirent ne vendait pas de bidons, et le poste suivant se trouvait à Vanier. L’agente Cohen y conduisit les jeunes hommes, puis les raccompagna à la voiture pour que la famille puisse reprendre la route de Toronto.

Une semaine plus tard, l’agente Cohen reçut un message sur Facebook de la part de la visiteuse reconnaissante, qui lui mentionna que la police de sa ville, dans une situation semblable, ne se serait pas arrêtée.

« Vous êtes une professionnelle attentionnée qui a su nous rassurer. Tout plein de respect et d’amour, agente Cohen, » dit Leticia dans son message.

Leticia dit à l’agente Cohen que si elle se trouvait un jour à Amsterdam, de lui faire signe afin qu’elle puisse lui montrer sa ville.

Contactez-nous