La ville d’Ottawa inaugure des caméras sur les autobus scolaires pour assurer aux écoliers une meilleure sûreté routière

Affiché le jeudi mai 23 2019

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE: le jeudi 23 mai 2019, 9 h 07

Ottawa– Ce matin, le maire Jim Watson, le conseiller Stephen Blais, président du Comité municipal des transports, en compagnie de représentants du Service de police d’Ottawa, du Programme d’amélioration de la sécurité des routes à Ottawa et du Consortium de transport scolaire d’Ottawa (CTSO) donnèrent ensemble le coup d’envoi au programme permanent de caméras aux bras d’arrêt d’autobus scolaires. 

La School Bus Stop Arm Violation Solution est une technologie qui permet au Service de police d’Ottawa de délivrer des avis d’infraction provinciale à l’aide de séquences vidéo d’automobilistes dépassant des autobus scolaires arrêtés. Le système comprend quatre caméras installées à l’extérieur de l’autobus et un boîtier de matériel à bord de l’autobus. 

« Le complexe système de caméras fera appel à une gamme de capteurs pour déterminer quand l’autobus scolaire est complètement immobilisé, que son bras d’arrêt est déployé et que ses feux clignotent, » a précisé le maire Jim Watson. « Bien des conducteurs sont inconscients des risques engendrés s’il l’on ne s’arrête pas derrière les autobus scolaires, et c’est quelque chose que nous espérons aborder en vue de rendre nos rues plus sûres pour les écoliers. » 

Si le système détecte un véhicule dépassant l’autobus scolaire alors qu’il est complètement arrêté, il transmettra une brève séquence vidéo à un serveur protégé. Ensuite, des membres des Services de la circulation du Service de police d’Ottawa accèderont au serveur et étudieront la séquence pour déterminer s’il y a lieu de porter des accusations. 

« En 2016, lors des deux mois de la phase finale du projet-pilote, le système caméra filma une moyenne quotidienne de cinq véhicules dépassant l’autobus scolaire immobilisé, » a indiqué le conseiller Stephen Blais. « Nous voulons nous assurer que les conducteurs soient attentifs et concentrés sur la sûreté, chaque fois qu’ils sont au volant, et surtout lorsqu’ils conduisent à proximité d’autobus scolaires. » 

Plusieurs mesures ont été instaurées afin de protéger la vie privée du public, notamment celles de brouiller toute image de visages ou d’autres renseignements personnels, de ne permettre qu’aux agents assermentés de la Police d’Ottawa d’avoir accès aux images, et d’employer des boîtiers à matériel inviolables à bord des autobus. 

Tous les véhicules doivent s’arrêter pour un autobus scolaire lorsque celui-ci s’est complètement immobilisé, que son bras d’arrêt est déployé et que ses feux clignotent. Ceci comprend la circulation dans chaque voie, à l’exception des routes à chaussées séparées. Dans ce cas, les véhicules roulant en direction opposée de l’autobus n’ont pas à s’arrêter. 

Un avis d’infraction provinciale, assorti d’une amende de 490.00$ sera envoyé par la poste aux propriétaires inscrits du véhicule. Aucun point d’inaptitude se sera associé à cette infraction. 

Le Programme d’amélioration de la sécurité des routes à Ottawa est un important partenariat communautaire réunissant le Service des incendies d’Ottawa, le Service paramédic d’Ottawa, le Service de police d’Ottawa, Santé publique Ottawa et la Direction générale des transports
et qui, dans l’intérêt de l’ensemble de la population d’Ottawa, vise à prévenir ou à empêcher
les accidents mortels et les blessures graves sur les routes de la ville, et ce, en changeant
les  mentalités, en mobilisant la communauté et en faisant la promotion d’un milieu
des transports durable et sécuritaire.
 

- 30 - 

Contact :       

Relations avec les médias

Téléphone : 613-236-1222, poste 5366

Contactez-nous