Elizabeth, préposée aux communications policières

Affiché le lundi avril 12 2021

 

La plupart des gens croient que ce boulot serait comme il est présenté à la télé, mais ce n'est pas le cas. Je prends bien des appels portant sur des collisions, des agressions, des conflits et des personnes disparues, et je dois être prête. La formation est poussée. J'étais nerveuse lorsque j'ai commencé à prendre des appels moi-même. On a beau étudier, mais avant de vraiment le faire, on ne saurait prévoir notre façon de réagir. C'est un travail qui ne convient pas à tous, il exige un certain type de personnalité. L'empathie et la bienveillance sont essentielles, mais tu es là pour aider lors d'une situation pénible, tu dois donc agir avec calme et professionnalisme. Il m'est utile de cloisonner mon travail et ma vie de famille. Quand je rentre à la maison, je ne songe plus à ce qui s'est passé. Je sais que j'ai fait de mon mieux pour améliorer une situation difficile. 

Nous recrutons!