Nouvelles de la GRC - Rencontre virtuelle de chefs de police canadiens pour discuter d’enjeux policiers importants

Affiché le vendredi septembre 18 2020

Communiqué national – GRC

le 18 septembre 2020

Des chefs de services de police provinciaux, municipaux et des Premières nations de partout au Canada se sont réunis hier pour discuter d’efforts conjoints en vue d’aborder les principaux défis auxquels fait face la collectivité policière canadienne. 

La commissaire de la GRC a lancé le forum pour solliciter l’apport de leaders de l’ensemble de la collectivité policière dans le cadre d’une série de discussions continues portant sur une variété de questions importantes, dont le racisme systémique et la discrimination, la santé mentale, la surveillance et les enquêtes civiles et les services de police numériques.    

Hier, lors de leur toute première rencontre, les participants se sont penchés sur le besoin d’élaborer une norme nationale en matière de désescalade et d’intervention en situation de crise.

Des chefs de police de 19 services se sont réunis virtuellement pour discuter d’un modèle national axé sur une formation, des outils et des techniques communs visant la désescalade et l’intervention en situation de crise. Cet effort collectif comprendra l’examen de modèles existants et des politiques, procédures et programmes de formation connexes en vue d’assurer des interventions policières uniformes pour réduire les conflits, minimiser le recours à la force et éviter les blessures. L’objectif global consiste à établir une approche commune et cohérente dans tous les services de police canadiens qui reflète les pratiques exemplaires actuelles. 

Brenda Lucki, commissaire de la GRC, se réjouit de l’initiative. « Les chefs de police ont souligné l’importance de la collaboration et indiqué qu’ils souhaitent travailler ensemble sur les grands défis auxquels font face les organismes canadiens d’application de la loi aujourd’hui. Il s’agit effectivement d’un objectif partagé de répondre aux préoccupations des communautés desservies et aux appels à l’action. Les discussions tenues hier représentent l’une de nombreuses autres conversations importantes qui auront lieu au sein de la collectivité policière canadienne. » 

La commissaire Lucki a ajouté qu’une collaboration nationale visant à aborder les enjeux liés au racisme systémique et à la discrimination permettra de renforcer les relations entre la police canadienne et les diverses collectivités desservies. 

Des chefs de police et cadres supérieurs de divers organismes d’application de la loi y ont assisté:

  • Gendarmerie royale du Canada
  • Service de police mohawk d’Akwesasne
  • Service de police de Calgary
  • Service de police d’Edmonton
  • Service de police de Fredericton
  • Service de police régional d’Halifax
  • Service de police de Kahnawake
  • Service de police des Premières nations du Manitoba
  • Service de police de la ville de Montréal
  • Police provinciale de l’Ontario
  • Service de Police d’Ottawa
  • Service de police de Prince Albert
  • Service de police de Regina
  • Royal Newfoundland Constabulary
  • Service de police de Saskatoon
  • Sûreté du Québec
  • Service de police de Toronto
  • Service de police de Vancouver
  • Service de police régional de Waterloo 

-30-

Renseignements

Relations avec les médias de la GRC

RCMP.HQMediaRelations-DGRelationsmedias.GRC@rcmp-grc.gc.ca

Contactez-nous