L'agente Satara Stephens fut la deuxième sergente-major de l'histoire du Collège de police de l'Ontario

Affiché le mercredi mars 24 2021
Agente Satara Stephens a développé la discipline nécessaire pour effectuer les manœuvres au sein des forces armées
Agente Satara Stephens a développé la discipline nécessaire pour effectuer les manœuvres au sein des forces armées

J'ai passé dix ans au sein des forces armées avant de me joindre à la Police d'Ottawa en 2019. C'est ce qui m'a aidé à acquérir la discipline nécessaire pour effectuer correctement les manœuvres. Au Collège de police de l'Ontario (CPO), je fus meneuse de manœuvres lors de la formation policière de ma cohorte. Pendant 13 semaines, j'ai dirigé les manœuvres et je fus, auprès des instructeurs, responsable de notre tenue et de notre maintien. Je décidai de concourir pour le poste de sergent-major; pour diriger l'ensemble des officiers lors de la cérémonie de fin d'études. Même si peu de femmes se portent candidates pour ce poste, je savais que je pouvais y arriver si j'y tenais vraiment. Lors de notre cérémonie de fin d'études, je fus la deuxième sergente-major de l'histoire du CPO. Ce fut tout un honneur de diriger ma cohorte, et j'admets sans détour que je me suis sentie assez formidable.