Une fillette de sept ans est la plus jeune agente à être assermentée par le Service de police d'Ottawa

Affiché le vendredi avril 30 2021
Marnie
Par-dessus tout, Marnie souhaite devenir agente de police quand elle sera grande

Le 4 avril dernier, des agents firent réaliser le rêve d'une fillette en l'assermentant à titre de « policière d'un jour ».

Marnie Geniole reçut un diagnostic de cancer du cerveau en 2016. Après plusieurs opérations, dont une greffe de cellules souches qui nécessita un séjour à l'hôpital de plusieurs mois au Sick Kids à Toronto et au CHEO à Ottawa, elle était sans cancer en 2018. 

Par-dessus tout, Marnie souhaite devenir agente de police quand elle sera grande. « Elle a opté pour un uniforme policier comme déguisement d'Halloween l'an dernier », dit son père, Thomas, « et a continué à le porter tout le temps. »

Une amie de longue date, l'agente Melina Rock de la Police d'Ottawa, se proposa de faire quelque chose de spécial à l'occasion du septième anniversaire de Marnie. 

« Je prévoyais passer rendre visite à Marnie chez ses grands-parents durant ma pause de dîner, comme ils habitent dans le secteur où je travaille, dans l'Ouest de la ville », dit Melina. 

Quand elle demanda à son superviseur la permission d'usage, celui-ci se renseigna pour voir si d'autres agents souhaitaient participer, notamment l'agente Satara Stephens, dont l'enfant avait reçu un traitement pour le cancer au CHEO à peu près en même temps que Marnie. 

« Lorsque arriva dimanche, nous comptions deux agents de l’Unité marine, de plongée et de sentiers, un certificat signé par le chef Sloly et déclarant Marnie 'policière d'un jour' honoraire, et l'agente Stephens lui avait fabriqué un uniforme du SPO sur mesure. »

Pour préserver l'effet de surprise auprès de Marnie et de sœur aînée Ada, qui a huit ans, Thomas emporta discrètement le déguisement d'Halloween. Quand ils arrivèrent à la maison de ses parents, il dit à ses filles qu'il se déroulait une opération policière spéciale en avant. Il fit revêtir son uniforme à Marnie et la pria d'attendre à l'extérieur. 

Les agents arrivèrent à bord de l'un de leurs véhicules hors route. « Elle était si excitée qu'elle en tremblait », dit Thomas.

Sollicitant l'aide de Marnie, ils l'assermentèrent et lui montrèrent en quoi consiste le boulot des policiers, tout en faisant une patrouille du quartier dans leur véhicule. 

« Autant que Marnie fut comblée, je crois que nous avions tous besoin de quelque chose de positif », dit Thomas.

La famille de Marnie mit sur pied la fondation Miracle Marnie en 2019 pour plaider auprès du gouvernement en faveur du traitement du cancer pédiatrique et pour appuyer les patients et leurs familles par la voie de programmes, d'éducation et de sensibilisation. 

Les agents qui prirent part à cette mission spéciale pour Marnie étaient aussi fébriles qu'elle l'était, ou même plus encore, d'apporter cette chance à une jolie demoiselle qui a traversé tant d'épreuves. Marnie, nous te réservons une place au sein de la coterie des recrues de 2037!