Passé minuit, une femme aperçoit un garçon seul sur la chaussée et appelle la police

Affiché le vendredi août 13 2021

Une alerte résidente d'Ottawa, qui appela la police lorsqu'elle remarqua quelque chose d'incongru, fit en sorte qu'un garçon errant soit retrouvé sain et sauf.

Le 2 août dernier, Chris roulait aux environs de la croisée de la promenade Bayshore et du chemin Richmond vers 3 h 05 lorsqu'elle vit sur le trottoir un garçon errant à l'aventure. Jetant un coup d'œil à la ronde, elle n'aperçut aucun adulte qui l'accompagnait.

Elle s'arrêta, baissa sa vitre et l'interpella. Le garçon enjamba la glissière et se dirigea vers le centre commercial. Chris, qui travaille auprès d'enfants, avait le pressentiment que celui-ci se mettrait à courir si elle tentait de le suivre; elle composa donc le 9-1-1.

Le garçon, atteint de troubles du spectre de l'autisme et faisant l'objet d'une étroite supervision de la part de ses parents, tente souvent de s'absenter de la maison la nuit. Ils ont installé toute une série de verrous aux portes et fenêtres et c'était la première fois qu'il était parvenu à sortir.

Tandis que les policiers le cherchaient, un autre résident du secteur aperçut le garçon et les en avisa. Le garçon n'était pas angoissé, mais n'était pas en mesure de donner son nom et son adresse au complet. C'est vers ce moment-là que ses parents découvrirent sa disparition et alertèrent la police.

Le garçon fut ramené chez lui vers 3 h 30 et s'était entre-temps attaché à l'agent, au point de le tenir par la main.

Chris dit qu'elle n'emprunte pas habituellement cette route, mais qu'elle s'y trouvait à cause d'une déviation.

« Son coup de fil à la police, plutôt que de simplement passer son chemin, a fait en sorte que ce garçon soit retrouvé rapidement », affirme le sergent Ken Haddow, l'un des agents qui prit part aux recherches.

Il conseille aux résidents: « Nous comptons sur les yeux et les oreilles du public pour nous aider à discerner ce qui se passe dans notre collectivité. Faites confiance à votre intuition. Si vous voyez quelque chose qui vous paraît anormal ou suspect, n’hésitez pas à appeler la police sans tarder, afin que nous puissions évaluer la situation et y réagir. Nous préférons qu'il ne s'agisse de rien du tout, plutôt que de rater la chance de venir en aide à quelqu'un dans le besoin. »