Unité des ressources et relations pour la diversité

La Unité des ressources et relations pour la diversité (RRD) joue un rôle de soutien au sein du Service de police d'Ottawa et contribue au maintien d'une police communautaire juste, équitable et inclusive à Ottawa.

La section RRD existe pour veiller à ce que la police intervienne de manière efficace et pertinente, et avec délicatesse, auprès tous les membres de la collectivité, particulièrement ceux qui sont traditionnellement marginalisés par la société.

Cette Section du Service de police d’Ottawa, établie en 1995, est dotée d’au moins deux agents de police et d’un travailleur de proximité.

Lisez le rapport 2019

Responsabilités

Les quatre principaux champs de responsabilité de la Section sont les suivants :

  • Pour améliorer la communication entre la police et les peuples autochtones, les personnes racialisées, les nouveaux arrivants  ainsi que les communautés 2SLGBTQIA+ ;
  • Mise en commun d'expertise avec le personnel policier et approfondissement de la compréhension du rôle de la police dans une société multiculturelle ;
  • Mise au point de réponses appropriées à des problèmes advenant au sein de communautés minoritaires; et
  • Compréhension et désamorçage des sources de tensions entre la police et les minorités raciales, culturelles ou ethniques.

Établir et améliorer les liens avec nos communautés est un élément important de la police qui s’oriente vers la collectivité. Il constitue un moyen efficace d'établir une communication plus transparente ainsi qu’un niveau de confiance entre la police et la communauté urbaine d'Ottawa qui se caractérise par sa diversité croissante. En mobilisant les ressources collectives et en travaillant ensemble, le partenariat entre la police et la communauté jouera un rôle actif pour résoudre les problèmes et prévenir la criminalité.


 

Regarder le forum sur l'apprentissage des droits de la personne 2020

Le 10 décembre 2020, le Service de police d'Ottawa (SPO), en collaboration avec le Conseil sur l’équité police-collectivité (CEPC), présenta la 6e édition annuelle de son Forum d’apprentissage sur les droits de la personne, en reconnaissance de la Journée des droits de l'homme. L'activité virtuelle de cette année avait pour thème « On doit se parler. C’est au sujet du racisme systémique », visant à approfondir notre compréhension collective du racisme systémique (disponible en anglais seulement).