Drogues et crimes de rue

 

En 2018, l'Unité des Drogues du Service de la Police d'Ottawa crédite un grand nombre de saisie de stupéfiants sur son territoire aux renseignements fournis par des citoyens ayant fait  des plaintes en ligne. Tout signalement fait par un citoyen est examiné par nos agents enquêteurs et utilisé pour recenser toutes activités suspectes partout en ville. Grace à une gestion efficace des informations reçues, des ressources d'enquêtes furent affectées aux endroits appropriés, ce qui a occasionné une baisse de l'activité reliée aux drogues dans les quartiers traditionnellement problématiques de la ville.

Il y a eu un lien direct entre l'activité reliée aux stupéfiants  et la violence armée à Ottawa. Alors que la ville faisait face à une recrudescence des fusillades dans ses collectivités en 2018, l'information vitale recueillie auprès des résidents à contribué de façon décisive à la résolution de problèmes et à l'amélioration de la sécurité pour tous les citoyens.

Alors que le SPO se préparait à l'arrivée de la nouvelle législation fédérale sur le cannabis à la fin de 2018, notre Unités des Drogues a continué d'atténuer les impacts du Fentanyl dans nos communautés. Avec son siège au sein du Groupe de travail d’Ottawa sur la prévention des surdoses et l’intervention en la matière (OPRTF), notre Unité des Drogues a continué  son travail de soutien à la de-stigmatisation de l'utilisation de drogues dans un contexte de dépendance. Le nouveau gouvernement provincial a demandé une augmentation des services offerts via l'établissement de services d'injection supervisée (SIS) afin d'accroitre les services de traitements pour  les personnes aux prises avec des dépendances. Les agents qui travaillent dans les zones où se situent les quatre SIS ont pris l'habitude d'entrer en relation avec les utilisateurs du site  pour les encourager à visiter les installations dans le but de sauver des vies. Le SPO s'est assuré que des agents se trouvaient régulièrement dans ces secteurs pour collaborer au besoin.

En 2018, des agents équipés de trousses de Naxolone on pu sauver six vies dans le cadre de nos interventions  lors d'appels de services pour surdose.

Le SPO joue un rôle important dans chacun des quatre piliers de la Stratégie canadienne sur les drogues et autres substances ; c'est-à-dire dans la prévention, le traitement, la réduction des méfaits et l'application de la loi. Nous reconnaissons en outre que les renseignements fournis par les citoyens ont grandement contribué à gérer les situations préoccupantes dans nos quartiers et nous continuons à encourager les citoyens à faire des signalements en ligne ou à nous appeler s'ils sont témoins d'activités ayant une incidence sur la sécurité de leurs communautés.

Contactez-nous