Les Hoopstars de la Police d'Ottawa

Tandis que les membres des Flatfooters du SPO se rencontraient dans le cadre du tournoi annuel de basketball à Montréal pour honorer l’agent décédé Joe MacDonald, le sergent Chabine Tucker a eu une idée afin de faire croitre le programme.

Il a approché son équipe pour expliquer à tous qu’ils perdaient des opportunités de s’engager dans la collectivité chaque fois qu’ils allaient à un match à Ottawa. Il a suggéré qu’au lieu de simplement arriver, de jouer une partie et de quitter, qu’ils restent plutôt dans les alentours pour discuter avec les parents et les enfants afin de créer des liens – une interaction à la fois.

Les Hoopstars de la police d’Ottawa sont nés de cette conversation : une manière pour les policiers de s’engager dans la collectivité et d’avoir des discussions honnêtes à propos de leurs services et de la loi tout en s’amusant sur le terrain.

Le sergent Tucker a débuté le projet en revampant l’uniforme afin qu’il corresponde aux couleurs des autres équipes sportives d’Ottawa – rouge et noir. Son équipe et lui ont par la suite entamé une campagne sur les médias sociaux afin d’éduquer davantage les résidents et les jeunes d’âge scolaire sur l’importance de créer des liens.

Initialement, à cause de la nature du travail de policier, les 12 membres de l’équipe se rencontraient rarement. Le sergent Tucker a donc augmenté le nombre de personnes impliquées afin d’inclure des résidents dans l’ensemble de la ville qui avaient un intérêt dans les services policiers.

Le programme a subi une expansion significative. En 2018, les Hoopstars du SPO se sont présentés à plus de 70 événements dans les écoles et les centres communautaires de l’ensemble de la ville d’Ottawa. Alors que l’objectif principal était de s’impliquer auprès du voisinage affecté par la criminalité et de l’encourager à tisser de nouvelles relations, le programme est devenu si populaire que des demandes de participation ont commencé à surgir dans l’ensemble de la ville.

L’équipe des Hoopstars du SPO est maintenant un moyen fantastique pour les policiers d’entrer en contact avec les enfants, mais aussi d’offrir du mentorat à ceux qui sont intéressés par le métier. Ses membres incluent des agents féminins et masculins, en plus de ceux qui travaillent avec OC Transpo, le Règlement municipal de la ville d’Ottawa, l’Université de Carleton et d’autres organisations publiques.

Contactez-nous