Recherche effectuée par le SPO

Trois importantes études ont récemment été effectuées afin d’informer le département du développement du prochain plan stratégique qui sera utilisé au SPO ainsi que des priorités opérationnelles du chef. Ces études ont été réalisées par des informations amassées sur l’opinion publique, un sondage sur l’engagement des membres et un recensement des membres. Elles sont d’une grande importance puisqu’elles permettent d’identifier les domaines qui doivent être améliorés tout en nous permettant de statuer sur la qualité du service que nous offrons au sein du SPO lorsque nous répondons aux besoins et aux attentes de nos membres et de ceux de la collectivité.

Opinion publique

La Commission du service de police d’Ottawa (CSPO) et le SPO sollicitent régulièrement l’avis des résidents d’Ottawa sur leur perception de la sécurité au sein de la ville, sur leurs préoccupations concernant les crimes et le désordre, mais aussi sur leur niveau de confiance et de satisfaction concernant les services offerts par le SPO. 

En 2018, le SPO a introduit quelques changements dans la méthodologie utilisée pour amasser les informations de l’opinion publique pour s’assurer qu’une plus grande partie de la population était représentée. Plusieurs méthodes ont été utilisées, incluant un sondage qui a été distribué au hasard en plus d’un sondage en ligne disponible pour tous les résidents. Quatre consultations dans la collectivité ont aussi été effectuées (tenues plus tôt dans le processus de planification que les années précédentes), des ensembles d’outils ont été distribués pour obtenir l’opinion des parties prenantes ainsi que celle des différents groupes de la collectivité et une étude a été dirigée sur les réseaux sociaux.

Cette recherche nous a permis de conclure que la majorité des résidents continue à se sentir en sécurité dans leur maison. Cependant, ils ont tout de même l’impression que le nombre de crimes est en augmentation à Ottawa. Les préoccupations principales concernant les crimes et le désordre dans la ville et le voisinage sont listées ci-dessous, avec la sécurité routière en tête de liste :

Préoccupations principales de la ville versus celles des quartiers

 


Un nombre significatif de résidents d’Ottawa – sept sur dix – continuent d’être satisfaits dans l'ensemble de la qualité du service fournit par le Service de Police d’Ottawa et les résidents ont rapporté unanimement se sentir en sécurité dans leur maison et leur quartier. Cependant, une diminution de ce taux de satisfaction a été observée depuis 2015. Les résidents ont aussi exprimé certaines préoccupations en lien avec le niveau de criminalité (particulièrement les crimes violents), la gestion des ressources et un désir de voir de plus en plus de présence policière dans la communauté, ainsi qu’une diversité dans la force de travail et une amélioration de la formation sur la santé mentale et la diversité culturelle. 

De plus, deux résidents sur trois ont admis avoir un niveau acceptable de confiance envers le Service de Police ; mais il y a eu une augmentation du nombre de résidents qui ont avoué avoir vu leur confiance diminuer dans les trois dernières années.

Pour remédier à la situation, nous continuons d’améliorer les services offerts afin de s’assurer que les besoins de la communauté sont répondus et que nous contribuons à renforcer la confiance publique.

Sondage sur le niveau d’engagement des membres

Le SPO obtient régulièrement l’opinion de ses membres sur leur niveau d’engagement au travail, leur satisfaction et ce qui les motive dans leur travail. Le Sondage sur le niveau d’engagement des membres (Member Engagement Survey), qui a été effectué en septembre 2018, a soulevé des points importants. Alors que le niveau d’engagement général des membres et la satisfaction au travail n’ont pas changé depuis le dernier sondage effectué en 2015, il demeure tout de même une place significative pour l’amélioration.

Les domaines clés qui doivent être améliorés sont ceux qui ont l’impact le plus important sur l’engagement général : 1) Croissance professionnelle (perception de favoritisme et inégalités dans les opportunités de formation) 2) Les leaders exécutifs (perception en lien avec les valeurs et les différences entre les cadres supérieurs) et 3) Performance organisationnelle (insatisfaction en lien avec le niveau de formation du personnel et les changements dans le modèle d’offre de services ainsi qu’au niveau de la perception de responsabilité/performance). 

Nous devons porter notre attention sur la révision des résultats afin de développer les domaines clés tout en adressant les problématiques soulevées. Notre objectif est de nous assurer que nos membres se sentent soutenus et engagés et qu’ils sont en mesure d’offrir le meilleur service possible à la collectivité.

Sondage de recensement démographique 

Finalement, afin d’obtenir un portrait à jour de la démographie parmi nos membres, le SPO a effectué un sondage en décembre 2017 qui incluait aussi des questions sur la perception de la diversité et l’inclusion pour la première fois. Nous avons appris que même si des progrès ont été réalisés dans certains domaines depuis le dernier sondage en 2012, des améliorations supplémentaires devaient être apportées. La démographie au sein du SPO s’est diversifiée depuis le dernier sondage et elle représente maintenant fortement les communautés indigènes, latines/hispaniques et GLBT selon leur proportion respective dans la population d’Ottawa. 

Cependant, malgré les efforts de recrutement, il n’y a eu aucun changement significatif dans le nombre d’agents féminins depuis le dernier sondage du SPO et le service continue d’être sous-représenté dans les communautés asiatiques, noires ainsi que dans celles des groupes du Moyen-Orient. De plus, le sondage démontre que les membres observent un faible niveau de diversité et d’inclusion et cette perception est prédominante parmi les membres souffrant d’un handicap, les femmes et les membres racialisés.

Ces résultats démontrent que le SPO doit continuer de centrer ses efforts sur la diversification de la force de travail tout en renforçant la confiance des membres par l’application de politiques inclusives et équitables ainsi que par des pratiques et un processus décisionnel qui assurent que tous les membres se sentent inclus et traités équitablement dans leur milieu de travail.

 

Contactez-nous