Les jeunes

Le SPO est entièrement impliqué dans le développement et l’autonomie des jeunes de la ville. Il dispose d’un certain nombre de programmes qui fournissent un accès aux services policiers afin que les jeunes puissent fournir leur avis sur la représentation qu’ils se font de grandir dans leur communauté.

Un des programmes, Initiative des jeunes dans la police (IJDP), est une manière pour les jeunes de s’engager et d’en apprendre davantage sur le travail effectué par les services policiers. Chaque année, il y a deux sessions au cours desquelles les jeunes peuvent rejoindre des Sections comme le Centre d’information de la police canadienne (CIPC) ; les finances ; le bureau d’intendance ; les centres communautaires ; l’Unité plongée marine et sentiers ; le parc automobile, et les services aux employés. Ils peuvent même utiliser le laboratoire de simulation situé au Centre de formation de développement professionnel du SPO.

En 2018, le programme IJDP a reçu plus de 600 applications pour les sessions d’été qui comptaient respectivement 25 et 40 places. Deux programmes pour les jeunes ont aussi été ajoutés dont un comprenant une présentation anti-harcèlement tenue par l’agent Tadd Milmine du service de police de Calgary tandis que l’autre a été développé à l’interne par l’agente Cory McAree et la sergente Candice Lohe.

La présentation de Milmine a fourni aux étudiants du programme YIPI des outils leur permettant d’être résilients tout en les informant sur la manière de réagir lorsque l’on subit ou qu’on rencontre un cas de harcèlement. Le Programme de mise en garde des jeunes visait à aider les jeunes à avoir une meilleure compréhension de la loi et à mieux les informer sur leurs droits.

Les étudiants du programme IJDP, Olivia Hollett et Nic Touchette, ont été nominés en tant que majors de promotion par leurs pairs ; puisqu’ils ont dépassé les attentes et fait preuve de leadership tout au long du programme. En 2018, les étudiants du programme IJDP ont amassé des fonds totalisant 1 200 $ pour Services aux femmes immigrantes d’Ottawa au cours de la vente de pâtisseries annuelle et ils ont contribué à nettoyer les parcs.  

Durant la session d’été, IJDP est dirigé avec l’aide des agents Paul McCormack et Caroline Despatis, le coordonnateur du programme, Tom Patrick et cinq étudiants universitaires.

En 2018, notre Section des jeunes a lancé sa nouvelle campagne « Demander à un policier » qui visait à entrer en contact avec les parents et à les éduquer sur les lois et la réglementation qui pourraient affecter leurs enfants. Ces événements communautaires ont été bien accueillis à plusieurs endroits dans la ville et ils ont fourni aux parents des opportunités de discuter directement sur des sujets tels que les services policiers et les jeunes.

Le Conseil consultatif jeunesse (CCJ) a aussi été très occupé en 2018 par son engagement local, mais aussi international. En février dernier, deux membres ont visité l’Organisation des Nations unies à New-York pour participer à un sommet global traitant des problématiques ayant un impact sur les jeunes. Les présidentes de CCJ, Sabrina Teklab et Briana Fayad, ont été les seules à être invitées de la part d’un service de police et elles ont contribué à fournir une perspective unique sur la façon d’augmenter l’engagement et sur l’importance de l’opinion des jeunes au niveau international. Elles ont effectué une présentation au sommet pour souligner le rôle que CCJ joue en collaboration avec le service de police pour augmenter la sécurité et la qualité de vie de l’ensemble des résidents à Ottawa. Les membres de CCJ continuent d’être engagés globalement, à fournir des opinions et à représenter avec fierté le SPO.

CCJ a aussi tenu des séances de formation sur les médias sociaux pour les agents scolaires du SPO (AS) jusqu’au début de la nouvelle année scolaire. Ils ont été en mesure de présenter aux AS les dernières applications en vigueur, leur fonctionnement, les impacts potentiels négatifs de chacune et comment les agents peuvent les utiliser dans leur travail. La formation continuera en 2019 et fournira une excellente opportunité à l’équipe de CCJ de transmettre ses idées et de construire un lien de confiance avec le SPO.

CCJ a aussi sa propre vente de pâtisseries qui a permis d’amasser 1 100 $ pour la Section des jeunes du bureau d’Ottawa et il a aussi participé à la nuit annuelle passée à l’extérieur des services jeunesse en décembre dernier qui visait à attirer l’attention sur la condition des jeunes sans domicile en hiver.

Contactez-nous