Équité, diversité et inclusion

Nous savons que nous devons continuer d’aborder le profilage racial et les autres formes de discrimination qui existent dans la société et qui peuvent exister dans les services policiers. Le fait est qu’ils n’ont leur place dans aucun des deux contextes. En tant que professionnels des techniques policières et que protecteurs de la sécurité publique, les agents de police doivent lutter activement contre toute discrimination, quelle qu’elle soit.

Nous ne pouvons ignorer l’expérience vécue par les communautés que nous servons. Nous ne pouvons non plus ignorer les rapports récents, notamment le recensement sur la main-d’œuvre du SPO, le tout premier rapport sur la collecte de données raciales aux contrôles routiers, l’audit sur les sexospécificités ou le rapport de l’Équipe de vulgarisation et de liaison originale.  

Le 20 novembre, deux importants projets ont culminé par la diffusion de rapports et de recommandations – le deuxième rapport sur la collecte de données raciales aux contrôles routiers  et le rapport de l’audit sur la diversité.

L’audit sur la diversité

La firme Graybridge Malkam a été embauchée comme spécialiste en audit sur la diversité par suite d’un concours de sélection – avec la participation de la police, de la communauté et des membres de la Commission durant le processus d’embauche/sélection et tout au long du projet. La vaste audit sur la diversité s’inspire du recensement sur la main-d’œuvre du SPO qui a été réalisé en décembre 2017, utilise les données-repères sur la diversité et l’inclusion mondiales pour les mesures repères et comprend des méthodes quantitatives et qualitatives pour examiner et passer en revue les principaux aspects de l’organisme. 

Le rapport a donné lieu à 97 recommandations et il souligne beaucoup de points forts et d’aspects à améliorer ainsi qu’un certain nombre de points faibles et de lacunes à combler selon les principaux aspects de l’audit, notamment le leadership et le rendement, la diversité de la main-d’œuvre, la prestation des services et la mobilisation communautaire, et plusieurs facettes des ressources humaines.

Le second rapport sur la collecte de données raciales aux contrôles routiers

L’équipe de recherches de York a rendu public le second rapport – qui, cette fois, regroupe trois années de données sur les contrôles routiers, soit de juin 2015 à juin 2018. Malgré quelques constations positives et modestes reculs dans les taux disproportionnés depuis le dernier rapport, davantage de démarches doivent être entreprises pour réduire les hauts taux disproportionnés.

Et bien que ces rapports contiennent quelques constatations difficiles, ces rapports, les données, les analyses et les recommandations visent tous à élaborer des services policiers améliorés pour tous et toutes. Ils nous aident à honorer notre profession policière et à offrir des services de police qui soient plus évolués et adaptés aux communautés avec lesquelles nous travaillons.

Nous devons aborder ces préoccupations de front et agir ensemble. Agir ensemble, c’est essentiel pour apporter un réel changement et bâtir un climat de confiance. Le SPO fera équipe avec les parties prenantes policières et communautaires, comme le Conseil sur l’équité communautaire, afin de valoriser le bon travail que nous avons déjà accompli ensemble pour nous assurer de marquer des pas importants sur la voie de l’équité, de la diversité et de l’inclusion.

Le SPO s’est engagé à travailler ensemble pour passer des simples rapports et recommandations à des mesures accrues et des résultats communs. Le but visé : créer un service de police auquel les membres policiers et communautaires sont en droit de s’attendre.

Lors de notre cinquième édition annuelle du Forum sur l’apprentissage des droits de la personne en décembre 2019, le SPO a pris l’engagement ferme face aux membres communautaires et policiers de continuer notre travail de leadership et de partenariat sur l’ÉDI et e rendre public un plan d’action stratégique en janvier 2020.

Grâce à l’important apport de la police et de la communauté, le SPO a respecté son engagement en rendant public le Plan d’action sur l’ÉDI 2020-2022. Le plan organisationnel triennal met l’accent sur les progrès importants et mesurables et l’instauration d’une culture qui prône l’équité, la diversité et l’inclusion.

La version abrégée et conviviale du Plan d’action sur l’ÉDI puise à différentes sources, y compris les derniers rapports rendus publics et les importants commentaires des membres policiers et communautaires qui ont contribué aux grand nombre de réunions, d’entrevues, de forums et de sondages au cours des deux dernières années. Nous avons également travaillé en étroite collaboration avec le Conseil sur l’équité communautaire (CÉC) et ses comités afin de concevoir le plan et d’en établir les priorités pour 2020.

Pour de plus amples renseignements sur ces rapports et sur le Plan d’action sur l’ÉDI 2020-2022, veuillez visiter ottawapolice.ca/edi.

 

 

Contactez-nous