Gala annuel

Contact

Lors de son Gala annuel, la Police d'Ottawa recueille 90 000$ pour des organismes de bienfaisance locaux

le 29 janvier, 2018 

Ottawa -- Ce soir, le chef du Service de police d'Ottawa, Charles Bordeleau, remettra deux chèques, chacun totalisant 45 000$, à Grands Frères Grandes Sœurs d'Ottawa et à Services aux victimes d'Ottawa, lors d'une réunion de la Commission de services policiers d'Ottawa. Ces chèques représentent la totalité des fonds amassés lors du huitième gala-bénéfice de la Police, qui fut présenté le samedi 28 octobre 2017 au Centre Shaw.

La Police d'Ottawa assure la tenue du Gala depuis 2010, et à ce jour, les fonds recueillis totalisent 735 000$.

« Nous sommes émus du fait que notre gala ait des retombées durables bien au delà de sa tenue, grâce aux fonds que nous recueillons à l'intention des œuvres caritatives de la région, qui permettent d'offrir des services et programmes fort nécessaires aux plus démunis de notre collectivité, » a déclaré le chef Charles Bordeleau. « Tous les ans, nous célébrons non seulement notre service de police, mais aussi ces gens qui œuvrent inlassablement pour améliorer le quotidien dans notre ville. » 

Nous acceptons présentement les candidatures d'organismes de charité enregistrés locaux souhaitant devenir la prochaine œuvre de bienfaisance retenue. Les candidats intéressés doivent remplir et transmettre un formulaire de candidature d'œuvre charitable. La date limite pour ce faire est le 23 février 2018.

Le SPO tient à remercier de leur engagement et de leur initiative tous les commanditaires du Gala, particulièrement ses deux commanditaires Platine, TELUS and The Barley Mow

Le neuvième Gala annuel de la police aura lieu le samedi 27 octobre 2018 au Centre Shaw. Les billets pour cette soirée seront bientôt mis en vente.

 


 

Le 9e Gala annuel de SPO se tiendra le 27 octobre 2018 au Centre Shaw

 

 

Formulaire de demande

Cliquez ici pour obtenir votre formulaire de demande pour les d'organismes de charité enregistrés locaux pour le Gala SPO 2018.

Ce qui a débuté comme une idée partagée entre trois membres
du Service de police d'Ottawa (SPO) est maintenant devenue une longue tradition de redonner à la ville qu'ils servent.

Les tristes manchettes de la fin de l'année 2009 parlaient du
décès insensé du constable Eric Czapnik, qui a été poignardé à mort dans sa voiture de police, quelques jours après Noël, tandis qu'il attendait à l'extérieur de l'Hôpital Civic.

Le chef adjoint Gilles Larochelle, le surintendant Dan Delaney
et le chef Vern White, attristés par la nouvelle et par son effet
sur tout le monde qui connaissait le constable Czapnik, cherchaient une façon de commémorer l'officier décédé dans l'exercice de ses fonctions et ils ont eu l'idée d'un gala de la
police. Le gala célébrerait le rôle du SPO parmi la collectivité,
tout en cherchant à appuyer ces organismes d'Ottawa qui aident les autres.

« Nous voulions créer un événement qui rassemblerait la communauté et les membres du SPO pour célébrer le travail que nous accomplissons ensemble et qui aide à faire de notre ville un si bon endroit où vivre », a dit le surintendant (retraité) Delaney. « Ce fut l'occasion de remercier la collectivité pour avoir été aussi incroyablement favorable durant la très difficile période suivant le décès d'Eric. »

Chef Charles BordeleauMoins d'un an plus tard, soit à l'automne 2010, le Gala du SPO organisait son événement inaugural et, chaque année, des organismes de bienfaisance locaux sont sélectionnés à titre de bénéficiaires de la collecte de fonds du gala. Les organismes caritatifs sont triés selon leurs valeurs communes avec le SPO, leur volonté de s'avancer et d'aider, ainsi que leur réseau au sein de la collectivité pour collecter des fonds.

« L'essence même de toute cette démarche est d'offrir au SPO une occasion de féliciter le travail de ses membres et de valoriser le rôle de la police parmi la communauté », a indiqué l'inspecteur Mike Laviolette, organisateur du Gala du SPO. « Nous souhaitions montrer la police sous un autre jour et apporter une contribution significative à nos partenaires communautaires. »

L'événement est bien plus qu'une simple excuse pour s'habiller chic; il aide à envoyer un message positif à la collectivité à propos des hommes et des femmes qui protègent et servent la ville.

« Avant le gala, la seule fois que nous enfilions nos uniformes d'apparat était pour assister aux funérailles et aux événements commémoratifs », a précisé le surintendant (retraité) Delaney. « Nous voulions offrir à nos membres un lieu où ils pourraient enfiler leurs principaux atours et célébrer. »

L'automne dernier, les organismes de bienfaisance récipiendaires, soit le Centre de détresse d'Ottawa et la région et le Centre Youville, ont chacun reçu un chèque de 50 000 $, ce qui porte le montant total collecté pour les organismes caritatifs locaux à 645 000 $ à ce jour.

« Chaque année, nous célébrons non seulement notre service de police, mais également les personnes qui travaillent sans relâche pour faire de cette ville l'un des meilleurs lieux où vivre », a mentionné le chef Charles Bordeleau. « Le gala a un effet durable, au-delà de l'événement en soi, grâce aux fonds que nous amassons pour les organismes caritatifs locaux qui offrent les services et programmes tant recherchés par les personnes les plus vulnérables de notre collectivité. »

Le Gala du SPO est heureux d'avoir pu collaborer avec les entreprises commanditaires Telus et The Barley Mow en 2016, qui ont aidé à faire de l'événement un franc succès. Les billets pour l'événement se sont vendus rapidement.

« C'est un investissement pour nous tous », a dit l'inspecteur Laviolette. « Nous valorisons la contribution de ces organismes de bienfaisance autour de la table. »

Un grand merci à nos 2017 commanditaires de platine:

Barley MowTelus

 

Et merci pour nos médias commanditaires: