Connecté et protégé

Coordonnées

Le Service de police d'Ottawa (SPO) est heureux d'annoncer son nouveau partenariat avec MedicAlert. Son programme Connecté et protégé vise à rehausser la sûreté des membres les plus vulnérables de la collectivité.

MedicAlert élargit son champ d'activité pour inclure d'autres troubles médicaux, notamment la maladie d'Alzheimer et l'autisme, et s'est associé avec des services policiers à travers le Canada pour mettre sur pied une base de données nationale. La meilleure facette de ce nouveau programme, c'est que n'importe quel membre vulnérable de nos collectivités peut y être inscrit, y compris les gens aux prises avec des troubles de santé mentale.

Nous sommes en train de transférer le registre des autistes à MedicAlert. Si vous avez des questions, vous pouvez envoyer un courriel à Inspecteur Jamie Dunlop.

Ce nouveau partenariat aidera à accroître la sûreté de nos résidents. Ceux qui s'inscriront au programme apporteront à la police des renseignements essentiels sur leur trouble médical, afin que nous puissions leur venir en aide aussi rapidement et efficacement que possible.

Les membres de la collectivité peuvent s'inscrire eux-mêmes auprès de MedicAlert, au sein d'une base de données à la disposition des services policiers participants. Tout membre du groupe vulnérable de la population peut faire ajouter ses renseignements à la base de données de MedicAlert en vue d'aider la police à leur prêter assistance en situation d'urgence.

L'avantage, c'est que plus de renseignements sont ainsi relayés aux agents de première ligne au moment d'intervenir en lien à des appels de service. Par la suite, la sûreté des agents et de l'usager est accrue, les agents intervenants étant mis au fait de tout facteur atténuant susceptible d'affecter l'interaction avec la police ou les ambulanciers paramédicaux.

L'usage de la base de données sera restreint à quelques administrateurs formés, qui relaieront l'information pertinente au besoin. Celle-ci comprendra des renseignements à jour sur les patients, dont une photo récente, et en cas de maladie d'Alzheimer ou de personnes disparues - l'historique d'égarement, ainsi que les coordonnées de personnes-ressources en cas d'urgence. Comme cette base de données sera tenue à l'échelle nationale, les policiers disposeront instantanément de renseignements sur les personnes vulnérables en visite dans d'autres villes au Canada.

Les services policiers de Toronto, d'Edmonton, de Durham, de Hamilton, d'Owen Sound et de Vancouver sont déjà associés au programme. L'information fournie au SPO saura rehausser notre service ainsi que la sûreté de nos résidents.

 La Fondation MedicAlert fut établie en 1961 pour répondre à un besoin de protéger les plus vulnérables membres des collectivités. Ses simples bracelets argentés sont reconnus à l'échelle mondiale comme signal, aux intervenants de première ligne, d'un trouble médical existant.

 

Foire aux questions

 
Comment peut-on s'inscrire auprès de MedicAlert?

Comme cela peut-il aider la police dans son travail?

  • L'accès à la base de données permettra à la police de consulter l'historique d'un membre inscrit. L'agent disposera ainsi d'une photo récente, d'un résumé de l'état de santé du membre comprenant même un historique d'égarement, en vue de faciliter la localisation de personnes disparues. Par exemple, on serait informé d'un enfant autiste qui n'aime pas être approché de face, mais qui réagit mieux si on l'aborde par la gauche. Tous ces types de renseignements seront consignés au dossier MedicAlert et transmis à l'agent sur les lieux.

    En outre, au fur et à mesure que d'autres services policiers adhèrent au programme, la base de données prendra une ampleur nationale. Cela signifie que nous pourrons examiner l'historique de gens ayant des troubles médicaux en visite à Ottawa de l'extérieur. Cela augmentera non seulement la sûreté des résidents, mais aussi celle des agents. 

Comme puis-je faire connaître ce programme?

  • Nous allons nous associer à des centres commerciaux de la région pour faire en sorte que MedicAlert soit présent dans votre quartier dans les jours suivant le lancement officiel pour que les intéressés puissent obtenir plus de renseignements et faciliter leur inscription. Revenez nous voir, nous annoncerons bientôt les dates et les endroits exacts. Vous pouvez aussi consulter le medicalert.ca/connectprotect pour plus de détails.

 Quels en sont les coûts?

  • MedicAlert propose plusieurs tarifs, qui varient selon les services requis. Le coût de base des services est d'environ 100$ par année, et comprend le bracelet, une ligne d'écoute téléphonique 24 h / 7 jours semaine, les avis à la famille et l'inscription.

Qui a accès à cette base de données?

  • Au SPO, seul un petit nombre d'administrateurs seront en mesure d'accéder au portail de MedicAlert et de transmettre l'information aux agents de première ligne. La formation sera assurée par ces mêmes administrateurs. Le SPO ne partagera ces renseignements avec aucun autre organisme de la ville. On n'y aura recours qu'en cas d'urgence.