Laisse Faire le Cellulaire

Les mains du chauffeur sur le volant

logo de laisse faire le cellulaire

 

 

Coordonnées

Aucun text ne vaut votre vie ou celle d'autrui.

Engagez-vous à ne pas écrire de textos en conduisant.

VISIONNEZ notre vidéo sur la conduite inattentive

 

Prenez l'engagement dès maintenant

Téléchargez gratuitement la documentation « Laisse faire le cellulaire »

ESSAYEZ cet exercice et constatez directement la manière dont les distractions affectent votre conduite.

Les trousses éducatives sur la conduite inattentive Laisse faire le cellulaire (LFLC) sont offertes aux écoles de la Ville d'Ottawa.

Trousse pour les 1ère à 6e années

Trousse pour les 7e à 12e années

La conduite inattentive met chacun d'entre nous en danger. La campagne Laisse faire le cellulaire vise à changer les comportements liés à l'utilisation du cellulaire en misant sur la sensibilisation, l'éducation et l'application des lois. 

Quelques faits alarmants au sujet du textage au volant :

  • Entre 2009 et 2013, Ottawa a connu plus de 6300 blessures et 18 pertes de vie où la conduite inattentive fut un facteur contributif.
  • Les conducteurs qui rédigent des textos sont 23 fois plus susceptibles d'être impliqués dans une collision qu'un conducteur attentif. Chez les conducteurs parlant au téléphone en conduisant, le risque couru est quatre fois plus élevé.
  • Un conducteur attentif met 1,5 seconde à réagir à une situation sur la route. Chez un conducteur distrait, le temps de réaction est le double. 
  • Le textage, la conduite et la conversation sont trois activités faisant appel à la pensée. Nos cerveaux passent d'une tâche à l'autre, nul ne peut donc s'adonner à deux activités pensantes à la fois, quelle que soit notre expérience de conducteur. 
  • La tranche d'âge la plus à risque est celle des conducteurs de 16 à 29 ans. 
  • La Police provinciale de l'Ontario estime que la conduite inattentive deviendra d'ici 2016 la cause numéro un de blessures et de mortalités sur nos routes, dépassant la conduite avec facultés affaiblies.
  • 43% des conducteurs en douzième année admettent avoir texté en conduisant 
  • 37% des adolescents déclarent s'être trouvé à bord d'une voiture conduite par un parent parlant au téléphone en conduisant
  • 23% des ados déclarent s'être trouvé à bord d'une voiture conduite par un parent rédigeant des textos en conduisant

Chacun peut aider à prévenir le textage au volant:

  • Rangez votre téléphone dans le coffre, dans la boîte à gants ou sur le siège arrière, pour éviter la tentation de l'utiliser.
  • Éteignez votre téléphone.
  • Rangez vous prudemment en bord de route ou dans un terrain de stationnement avant d'utiliser le téléphone.
  • En tant que passager, rappelez au conducteur de se concentrer sur la route s'il s'apprête à prendre le téléphone - soyez responsable de votre sûreté.
  • Assurez-vous que la personne que vous contactez n'est pas en train de conduire. Si elle l'est, dites-lui de vous rappeler quand elle pourra le faire sans danger.

En tant que conducteur, vous avez la responsabilité de vous concentrer sur votre conduite afin de pouvoir réagir aux conditions routières changeantes. 

Ressources imprimables

Vidéos

La conduite inattentive, c'est dangereux (8,41s)
Propose des témoignages de gens ordinaires touchés par la conduite inattentive.

Laisse faire le cellulaire (2,25s)
Expliquez les dangers dela conduite inattentiveaux jeunes de moins de 12 ans.