Votre sûreté

Votre sécurité

Pilon

conseils

Contact

Si vous êtes conscient de ce qui vous entoure et que vous savez observer les gens, vous pourrez souvent reconnaître un agresseur éventuel.

Protégez-vous

  • Dans la mesure du possible, ne vous promenez pas seul pendant la nuit. Si vous devez marcher seul, soyez vigilant, évitez les endroits mal éclairés ou isolés, et restez à découvert, loin des murs, ruelles, portes et colonnes.
  • Que vous soyez en voiture ou à pied, choisissez d'avance le trajet le plus sécuritaire. Évitez les endroits mal éclairés ou déserts et empruntez le trajet le plus long s'il peut mieux garantir votre sécurité.
  • Informez quelqu'un de vos déplacements et téléphonez à cette personne lorsque vous arrivez à destination.
  • Sortez vos clés avant d'arriver à votre voiture ou à votre domicile.
  • Évitez les endroits où vous n'êtes pas à l'aise. Fiez-vous à vos instincts.
  • Soyez conscient de votre force et de vos limites physiques.
  • Les couteaux et autres armes offensives peuvent être utilisés contre vous. Laissez-les à la maison.

Si vous croyez que quelqu'un vous suit

  • Traversez la rue ou marchez sur le bord du chemin.
  • Rendez-vous immédiatement dans un endroit bien éclairé ou achalandé.
  • S'il y a des gens assez près de vous pour vous entendre, retournez-vous vers la personne qui vous suit et dites d'une voix forte : « Arrêtez de me suivre ».
  • Alertez la police immédiatement : sonnez à la porte d'une maison ou d'un magasin pour téléphoner au poste de police, ou montez dans un taxi et demandez au chauffeur de le faire pour vous.
  • Si vous croyez que quelqu'un vous suit en voiture, sortez un stylo et du papier, et notez le numéro de plaque de la voiture, en vous assurant que la personne qui vous suit vous voit faire.

Si quelqu'un vous agresse

  • Essayez de mémoriser certaines caractéristiques qui pourraient aider à identifier votre assaillant (p. ex., son teint, sa constitution, sa taille, son poids, son âge, les vêtements qu'il porte). Dans la mesure du possible, notez ces détails avant de les oublier.
  • Si votre assaillant veut simplement prendre votre sac à main ou d'autres articles de valeur, ne résistez pas. Si vous le pouvez, jetez votre sac à main loin de vous afin d'éloigner l'assaillant.

Protégez-vous dans votre voiture

  • N'ARRÊTEZ JAMAIS pour prendre des gens qui font de l'auto-stop ou pour aider un automobiliste en panne que vous ne connaissez pas. Dans le second cas, téléphonez à la police le plus tôt possible et indiquez-lui où est l'automobiliste.
  • Si votre voiture tombe en panne sur l'autoroute, levez le capot pour attirer l'attention de la police, d'un remorqueur ou d'une autre aide fiable. Si un étranger s'arrête, soyez prudent. S'il a l'air louche, retournez dans votre voiture et verrouillez les portes. Baissez un peu la vitre de la portière et demandez-lui de communiquer avec quelqu'un qui peut vous venir en aide.
  • Assurez-vous que votre voiture est en bon état de marche et que le réservoir d'essence reste plus qu'à moitié plein. Cela vous évitera de tomber en panne dans un endroit peu sûr.
  • Lorsque vous garez votre voiture, verrouillez-en toujours les portières.
  • Sortez toujours vos clés avant d'arriver à la voiture.
  • Regardez toujours à l'intérieur de votre voiture avant d'y monter.
  • Garez toujours votre voiture dans un endroit bien éclairé.

Protégez votre domicile

  • Installez des verrous de qualité sur vos portes et fenêtres. Verrouillez vos portes en tout temps, même lorsque vous êtes à la maison.
  • Munissez vos portes pleines d'un judas optique et d'une chaîne de sûreté.
  • Éclairez l'extérieur de la maison la nuit afin de décourager les intrus. Lorsque vous n'êtes pas à la maison, laissez quelques lampes allumées, de préférence au moyen d'une minuterie.
  • À votre arrivée à la maison, si vous soupçonnez qu'il y a quelqu'un à l'intérieur, n'entrez pas et n'appelez pas. Allez chez un voisin et téléphonez immédiatement à la police.
  • Ne cachez pas vos clés dans un endroit évident. Les voleurs connaissent plus de cachettes que vous.
  • Servez-vous exclusivement de vos initiales pour votre boîte à lettres, le répertoire de votre immeuble et l'annuaire du téléphone.
  • Apprenez à connaître vos voisins et à reconnaître leurs véhicules : cela vous permettra de distinguer les voisins des personnes suspectes.
  • En cas d'absence prolongée, demandez à un voisin de s'occuper de votre domicile et offrez-lui le même service.
  • Participez activement à Parents-Secours, au programme Surveillance de quartier ou à un groupe local de prévention du crime ou de promotion de la sécurité. Veillez sur vos voisins âgés et offrez-leur de les accompagner lorsqu'ils doivent aller à un endroit où ils ne se sentent pas en sécurité.
  • Méfiez-vous des étrangers qui sonnent à votre porte? Demandez une pièce d'identité aux messagers, aux employés des services publics, aux réparateurs...et même aux agents de police. Avant d'ouvrir la porte, N'OUBLIEZ PAS de vous poser les questions qui suivent. Si vous n'avez pas de réponse rassurante à toutes les questions, dites à l'étranger que vous attendez des invités et demandez-lui de partir.
    • Reconnaissez-vous la personne?
    • Attendiez-vous quelqu'un aujourd'hui?
    • L'apparence de la personne est-elle conforme à l'idée que vous vous faites d'un employé de la compagnie qu'elle dit représenter?